mercredi 27 janvier 2016

Le labyrinthe de la folie (Notre Dame de Prévenchère - 07)

Appel aux artistes plasticiens, artistes du numérique et du spectacle vivant insolites, singuliers, décalés... qui sortent de l'ordinaire 

3e édition du Labyrinthe de la Folie

"Voyage en têtes étrangères"

du 12 au 21 août 2016, à Notre-Dame de Prévenchères (Montpezat-sous-Bauzon, Ardèche)
 

Le Labyrinthe de la Folie, candidature expo 2016


L’exposition « Le Labyrinthe de la Folie » réunit une quinzaine d’artistes plasticiens (toutes disciplines des arts dits « plastiques ») sortant de l’ordinaire, singuliers, décalés,… Elle est également ouverte aux arts numériques (vidéos ou films d'animation d'une durée maximale de 10 minutes).

Imaginée sous forme d’un labyrinthe, dans ce lieu magique qu’est Notre-Dame de Prévenchères, l’exposition offre aux artistes l’occasion de reconstituer leur univers dans les diverses alcôves et recoins de l’ancienne église et aux visiteurs de pénétrer la pensée de l’artiste, s’insinuer dans l’univers artistique, de découvrir les installations en évoluant d’une psyché à l’autre, comme au travers des méandres d’un cerveau : un voyage en tête étrangère...

Des soirées spectacles (toutes disciplines du spectacle vivant, performances, concerts) se dérouleront dans la cour de l'ancien prieuré de Clastres et aux abords extérieurs du site, notamment lors de l'inauguration. Les artistes plasticiens qui le désirent peuvent également proposer des performances et/ou animations.
  Découvrez la vidéo d'appel réalisée à Notre-Dame de Prévenchères

Retrouvez toutes les infos sur notre site : www.lelabyrinthedelafolie.com/appel-aux-artistes-2016/
Dossier de candidature pour l'exposition à nous retourner avant le 30 avril 2016
Pour toute proposition de spectacle vivant, y compris spectacles en cours de création, performances…, merci de nous contacter

Au plaisir de vous croiser dans les dédales du Labyrinthe,
Le Labyrinthe de la Folie
07560 Montpezat-sous-Bauzon
Tél. 09 72 33 91 84

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire